Glossaire


A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z



BBC :

un Bâtiment Basse Consommation selon la réglementation RT2005 (RT2012 à partir du 28 octobre 2011) est un bâtiment dont la consommation conventionnelle en énergie primaire pour le chauffage, le refroidissement, la ventilation, la production d’eau chaude sanitaire, l’éclairage et les auxiliaires techniques (pompes...) est inférieur de 80% à la consommation réglementaire.



FREE COOLING :

le free cooling est une méthode économique qui utilise les basses températures de l’air extérieur afin d’aider au système de rafraichissement. Lorsque la température de l’air extérieur passe en dessous une température
donnée, le système de free cooling est activé. Celui-ci consomme moins d’énergie et utilise la basse température extérieure pour rafraichir l’air ambiant. Une grande économie d’énergie peut etre générée sans compromettre les exigences de
confort des utilisateurs.



RT2012 :

Avant le Grenelle Environnement, étaient envisagées (après la RT 2000 et la RT 2005) les RT 2010, 2015 et 2020 ; chaque nouvelle réglementation devant améliorer de 15 % les performances énergétiques par rapport à la précédente. La RT 2012, suite au Grenelle Environnement, devient la référence. Elle vise à diviser par trois la consommation énergétique des bâtiments neufs, en s’alignant sur le label BBC 2005, soit une consommation maximale de 50 kWhep/m2/an (ep= énergie primaire). Ces 50 kWh sont à moduler en fonction de la zone géographique, de l’altitude, de la surface habitable... Ils concernent les 5 usages: chauffage, rafraichissement, eau chaude sanitaire, ventilation et les auxiliaires. La RT 2012 a été publiée le 27 octobre 2010, avec application le 28 octobre 2011 pour les bâtiments publics d’enseignement et d’accueil de la petite enfance, les bâtiments tertiaires et les bâtiments en zone ANRU . La généralisation aux autres bâtiments d’habitation neufs aura lieu le 1er janvier 2013. Une publication suivante devrait concerner l’ensemble des bâtiments restants, et de la réhabilitation des bâtiments existants.



SURVENTILATION NOCTURNE :

procédé d’augmentation du débit de ventilation la nuit afin de limiter les niveaux de température dans les locaux le jour. Il peut être intéressant dans un double but de confort thermique et de gestion énergétique optimisée d’aller au delà de ces valeurs de débit hygiénique. Cela peut se faire la nuit si la température extérieure est suffisamment basse. C’est le concept de de surventilation nocturne qui est généralement couplé avec l’inertie de la structure.


EasyEditPage